En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus

Fermer

Dossier spécial 2018 :
Il n'y a pas d'âge pour changer de vie

SOS toutes générations : des pistes pour une nouvelle vie

Changer de vie vous tente ? Avant de faire le grand saut, voici quelques pistes pour vous préparer à cette nouvelle aventure plus ou moins radicale selon votre projet.

MOOC : quand l'apprentissage virtuel prépare au réel

Parlez-vous le MOOC ? Ces « massive open online courses » sont des plates-formes d'e-learning, d'apprentissage où l'on peut trouver tout aussi bien des cours théoriques de haute volée, parfois des plus grandes universités (Harvad, Berkeley….), comme des formations courtes et pratiques. Leur avantage ? Être accessibles partout et à tout moment. On trouve aussi bien des MOOC sur l'entrepreneuriat social que sur les langues étrangères, des MOOC pour apprendre à entreprendre que des MOOC permettant de mieux appréhender votre futur secteur d'activité à la manière d'une mini-étude de marché. De la création d'entreprise innovante à la programmation informatique, de nombreux MOOC sont recensés sur www.fun-mooc.fr, lancé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Compte personnel de formation : du nouveau !

Si le CPF permet de se former à de nombreux métiers, notamment dans le cadre de la Validation des acquis de l'expérience, sachez que, depuis 2017, il est possible de se former à la création d'entreprise dans ce cadre. Sont ainsi désormais éligibles au CPF les actions de formations dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprise. Il peut s'agir d'apprendre, par exemple, à réaliser un business plan, à rechercher des financements ou à acquérir des bases de gestion, etc.

Remplaçant le DIF (Droit individuel à la formation), le CPF (Compte personnel de formation) suit une personne tout au long de sa vie professionnelle et lui octroie un nombre d'heures créditées chaque année. Ce crédit ne pourra excéder 150 h de formation sur 8 ans (24 h par an pendant les 5 premières années puis 12 h par an pendant les 3 années suivantes pour un salarié à temps complet), contre 120 h sur 6 ans au titre du DIF. Les formations sont accessibles aux demandeurs d'emploi comme aux salariés (pour les indépendants, des changements sont prévus cette année). Tout type d'accompagnement à la création et à la reprise est désormais éligible et financé s'il est porté par un organisme de formation inscrit par les OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé). Dans les cas où la formation retenue ne peut pas être totalement prise en charge, d'autres financements, les abondements, peuvent être recherchés. Les conseillers en évolution professionnelle (CEP) sont là pour orienter les porteurs de projet. Pour en savoir plus : www.moncompteformation.gouv.fr

Des structures pour tester un nouveau métier

Dans le cadre d'une reconversion, mieux vaut ne pas se fourvoyer. Fantasmer devant la télé sur sa nouvelle vie d'artisan boulanger, c'est bien. Tester grandeur nature si vous êtes fait pour le pétrin, c'est mieux. Plusieurs structures permettent de tester de nouveaux métiers : Jobsenboites.com, plate-forme web qui propose des découvertes de métiers et d'entreprises en immersion ; Savoir-faire et Découverte (www.lesavoirfaire.fr), où plus de 150 artisans, agriculteurs et artistes proposent de découvrir et de partager leurs savoir-faire, dans le cadre de stages découverte, de tests métiers et de formations action ; Viametiers.fr recense, elle, toutes les formations pour changer de métier, ainsi que de nombreuses fiches métiers et dispositifs de formations. Attention toutefois : le mieux est souvent de trouver vous-même un professionnel prêt à vous accueillir. Cette démarche active de recherche personnelle sera sans nul doute la meilleure des préparations !

Contactez l'équipe

N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse :

routard@lesechos.fr

Fermer x